L'AIL, l'ALLIÉ
Étude-maison sur les effets du vinaigre d'ail

Remplissez ce formulaire et procurez-vous l'extrait d'ici le 29 novembre. 

Quand

Du 30 novembre au 30 mars 2022. 

Ce que ça implique des participants

Répondre à un formulaire rapide le mercredi à chaque 2 semaines sur votre état général de santé.  

 

Consommer l'extrait au besoin : 1c. soupe 2x par jour dès les débuts de symptômes de la grippe ou du rhume


Vous réapprovisionner en cas de besoin.

Les extraits d'ail dans le cadre de l'étude sont offerts, il n'y a pas de compensation financière pour les participants. Les résultats anonymisés seront rendus public sur cette plateforme.

Pourquoi

2 questions nous intéressent :
1- Est-ce que le vinaigre de cidre de pomme est un bon solvant pour extraire les propriétés de l'ail? 

2- Quels sont les effets qu'on peut observer sur l'utilisation de l'ail en cas de symptômes du rhume ou de la grippe? 

C'est une "étude" pour le plaisir et pour la curiosité de rassembler des données en lien avec notre hypothèse que l'ail est un allié indéniable dans le traitement des désagréments respiratoires. Nous sommes conscient que cet exercice ne répond pas aux critères minimaux qui lui permettrait d'être considérée comme une démarche sérieuse : nous n'avons pas de groupe placebo et elle repose sur l'auto-rapport des participants.

 

Néanmoins, on avait de l'ail et de la volonté en trop alors on s'est dit : pourquoi pas! 

 

Essai sur l'optimisation des procédés d'extraction

Maximiser le contact avec le solvant pour optimiser l'extraction 

Établir une méthode de production efficace et exempte de contaminants.

Méthode

image00026.jpeg

L'extrait est composé d'ail vieilli du Québec macéré pendant 11 semaines dans un vinaigre de cidre de pomme non-pasteurisé.

Le solvant

image00024.jpeg

Pourquoi le vinaigre de cidre de pomme non-pasteurisé? Pour ses propres vertus, et surtout pour son goût plus agréable que l'alcool qui incite à sa consommation préventive. L'alcool rend souvent les extractions amères et rebutante pour certains, repoussant son utilisation en dernier recours. 

L'ail vieilli d'Acer Saccharum (Estrie)

Image by Shelley Pauls

L'ail nous est offert par un jardin de petite échelle et sans pesticide des Cantons-de-l'Est. Merci Acer Saccharum!

L'importance des contenants

image00023.jpeg

Le vinaigre est un solvant qui n'agit peut-être pas seulement sur votre aliment. Si vous répétez cette production à la maison, évitez les couvercles en acier ou tout autre métaux (ex : couvercles de pots mason) comme son contact avec le vinaigre va l'oxider jusqu'à la rouille. Ne pas trop faire confiance aux pots de plastique en général car ils peuvent aussi être rongés par leur contact prolongé avec le vinaigre. Ici, on utilise un pot masson à large ouverture avec couvercle étanche de plastique. Comme le couvercle n'est pas en contact direct avec le vinaigre, on l'a jugé correct.

Minimiser les transferts, maximiser le contact

image00022_edited.jpg

L'ail est d'abord haché, laissé à l'air libre 10 minutes pour permettre la production d'aillicine et ensuite recouvert du vinaigre de cidre.  On agite de façon hebdomadaire les pots. 

 

Passé la moitié du temps de macération, au moins 2 semaines avant la filtration finale,  l'ail maintenant ramolli peut être pulvérisé pour maximiser une fois pour toutes la surface de contact entre les deux éléments. Une fois de plus, le choix du contenant profite car s'il le pertmet,  on y insère simplement un pied mélangeur, broie et referme les pots pour la suite de la macération.  

L'embouteillage

image00018.jpeg

On utilise une jarre avec petite valve pour embouteiller les petits contenants, ce qui permet une grande économie de temps et minimise les dégats et les pertes tout en permettant d'homogénéiser tous les extraits en un seul. 

Un format pratique, protégé des rayons du soleil

image00005.jpeg

Le produit final : 63 bouteilles de 100 ml qui seront distribuées aux participants. Les bouteilles comportent un numéro de lot et un code QR permettant facilement au participant de faire son rapport de consommation et aussi de se réapprovisionner. 

Récupérer la pulpe d'ail vinaigrée

image00002.jpeg

Les proportions de cette recette sont de 2167g d'ail dans 7 litres de vinaigre de cidre. qui ont donné 63 bouteilles de 100 litre de vinaigre d'ail. Une partie du vinaigre manquant a été échappé lors de diverses maladresses, et une autre s'est retrouvée absorbée par la pulpe d'ail et la filtration n'a pas suffit à l'extraire. Toutefois il n'est pas perdu parce qu'on a déshydraté la pulpe d'ail pour en tirer une poudre d'ail vinaigrée pouvant être utilisée dans les recettes. 

 

Quelles conclusions?

Vous retrouverez ici les résultats et données obtenues de l'étude. 

Résultats à venir!

Les participants rempliront un formulaire aux 2 semaines les invitant à travers quelques questions rapides à faire un bilan de leur santé en général et à savoir s'ils ont consommé le produit étudié. 

Un formulaire dédié en cas de symptomes de la grippe ou du rhume leur sera aussi disponible.

Image by Yogesh Pedamkar

Limite des résultats

Cette petite étude-maison n'a aucune prétention scientifique mais cherche seulement à rassembler quelques mesures. On ne s'attend donc pas à pouvoir en tirer quelques conclusions autres que celle dans l'oeil de la personne qui l'observe.  

Nous n'avons pas de groupe placebo

On ne contrôle pas la consommation des participants 

On n'a pas fait de bilan de santé complet des participants

L'extrait est uniformisé en concentration

On peut se référer à une étude semblable fait avec de l'extrait d'ail vieilli dans l'alcool pour comparer. 

On ne cherche pas à commercialiser le produit ou tirer des profits de cette démarche, c'est fait pour le plaisir de la curiosité. 

Image by Nick Fewings
 
 

Ce que la littérature en dit

Bien que l'ail est dénué d'aspirations mercantiles pour les compagnies pharmaceutiques, il est l'un des remèdes naturels les plus étudiés et cette littérature semble lui indiquer plusieurs vertus : 

- Riche en composés sulfurés (l'aillicine)

- Riche en antioxydant 

- Antiviral

- Antibactérien

- Cardioprotecteur

Il faut noter que lors de la fabrication de comprimés d’ail, l’allicine serait détruite, ce qui fait que la consommation de comprimés d’ail ne permettrait pas d’ingérer les composés actifs bénéfiques à la santé. 

Une étude a plus particulièrement retenu notre attention et sert de fondement sur lequel on se base pour effectuer notre propre essais, avec comme principale différence le solvant : le vinaigre de cidre de pomme au lieu de l'alcool.


"En effet, dans une étude, deux groupes ont été comparés : l’un consommait un supplément d’ail et l’autre un placebo et ce durant 12 semaines pendant la saison froide (novembre à février). Les résultats démontrent que ceux qui étaient dans le groupe avec un supplément d’ail ont eu moins d’épisodes de rhume que ceux qui avaient pris un placebo. De plus, quand ils avaient un rhume, les individus qui étaient dans le groupe avec un supplément d’ail ont vu leurs symptômes diminuer plus rapidement que ceux qui avaient pris un placebo. Pour l’instant, les données restent malgré tout insuffisantes pour affirmer que la consommation d’ail frais amènerait un effet anti-infectieux dans l’organisme."  - Aged Garlic Extract Modifies Human Immunity

Garlic for the common cold

Lissiman E, Bhasale AL, Cohen M. Garlic for the common cold. Cochrane Database Syst Rev. 2014 Nov 11;2014(11):CD006206. doi: 10.1002/14651858.CD006206.pub4. PMID: 25386977; PMCID: PMC6465033.

Capture-review2.PNG

Aged Garlic Extracty Modifies Human Immunity

Susan S Percival, Aged Garlic Extract Modifies Human Immunity, The Journal of Nutrition, Volume 146, Issue 2, February 2016, Pages 433S–436S, https://doi.org/10.3945/jn.115.210427

" After 90 d, although the number of illnesses was not significantly different, the AGE group showed reduced cold and flu severity, with a reduction in the number of symptoms, the number of days participants functioned suboptimally, and the number of work/school days missed. These results suggest that AGE supplementation may enhance immune cell function and may be partly responsible for the reduced severity of colds and flu reported. 

Capture3.PNG
Image1.png